Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1year1world1tour.over-blog.com

1year1world1tour.over-blog.com

« On ne réussit que ses rêves. C’est l’intensité de la vie, plus que sa durée, qui compte. » - Jacques Brel


From Dubai to India...

Publié par Etienne sur 8 Novembre 2013, 23:28pm

Catégories : #Récits

From Dubai to India...

7 novembre 2011

L’heure est arrivée pour moi de quitter les Emirats Arabes Unis. Pourquoi être resté aussi longtemps? Je voulais avoir une vision objective de la vie d’expatrié à Dubaï. Grâce à Amine, Aurélien et Steve, que je remercie au passage, j’ai totalement rempli cet objectif. Mon seul regret est de ne pas avoir rencontré de guérisseur traditionnel bédouin, mais l’intensité et l’enrichissement culturel acquis au cours de ces trois semaines compensent largement.

Vous voulez donc savoir ce que je pense de Dubaï maintenant c’est ca?

Rédiger une réponse complète me prendrait trop de temps...

Voici quelques points, positifs et négatifs, qu’offre la ville:

Positifs :

- le soleil est la toute l'année, on peut rester bronzé

- de nombreux services rendent la vie agréable (nombreux supermarchés ouvert 24h/24h, piscine et salle de muscu en libre accès dans chaque building. Encore faut-il avoir le salaire pour habiter dans un building)

- on ne paye pas de taxes

- les salaires montent plus haut qu’en France pour les professions recherchées

- un melting pot important (plus de 200 nationalités présentes)

Négatifs:

- riche ou pauvre, tout le monde ne pense qu’à l’argent...

- Dubaï est la ville où l’on trouve le plus de prostituées

- le mariage est obligatoire pour avoir des enfants

- une année scolaire = 10000 euros

- un baiser sur un banc public = prison (Dubaï = dictature, il ne faut pas l’oublier)

- pendant l’été, il fait entre 45 et 50 degrés (l’été dure trois mois)

Je pourrais évidement poursuivre la liste mais je pense qu’elle est suffisante pour se faire un petit avis sur la ville, ainsi que pour deviner le mien :)

En attendant, au moment où j’écris, je me trouve à la table d’un restaurant VIP offert par Air India qui ne m’avait pas prévenu que mon vol avait été repoussé de 6h.

La nourriture est vraiment épicée, cela me donne un avant goût de ce qui m’attend. Je commence à avoir peur pour mes intestins.

Voici quelques objectifs originaux que je suis en train de me fixer pour le mois à venir. Les partager avec vous me motivera à les atteindre :

- rencontrer un sâdhu

- passer 3 jours à travailler bénévolement en tant qu’osteo dans un hôpital ou un orphelinat

- m’initier à la méditation et au yoga

- en apprendre le plus possible sur la médecine ayurvédique

- passer quelques jours dans un temple avec des moines

Pour info, l’avion atterrit à Delhi. Je dois ensuite, par mes propres moyens, rejoindre Calcutta un mois après (le 7decembre) pour m’envoler vers ma prochaine destination.

Entre ces deux villes, rien n’est vraiment organisé. J’imagine qu’il y aura quelques histoires pour nourrir le blog...

A bientôt!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Wahou l'Inde!<br /> dépaysement garanti pour les yeux, les coutûmes, les papilles... <br /> ( j'avoue tout de suite je pense au syndrome du voyageur...)<br /> j'ai hâte de suivre tes aventures! tu vas où ensuite?<br /> Gros bisous<br /> Vanessa<br /> PS: ici la neige arrive! ;)
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents